Panca Kośa – enveloppe 2

La deuxième enveloppe : Prāna maya kośa : enveloppe d’énergie vitale – le corps d’énergie ou couche énergétique. => La première enveloppe, le corps de nourriture nourrit. La deuxième enveloppe, le corps énergétique distribue.

Différent de ce soi qui est l’essence de la nourriture, et logé à l’intérieur de celui-ci, se trouve un autre soi intérieur qui, lui, est constitué du souffle de vie. Oui, c’est lui qui emplit l’enveloppe de nourriture.

  1. Prāna, l’inspiration, celle qui offre la vie, qui nous fait avancer est la tête.
  2. Vyāna, la mobilité mais aussi la rétention est son flanc droit.
  3. Apāna, l’expirations son flanc gauche.
  4. Akāsha, l’espace est le tronc.
  5. Pṛthivī, la terre, les membres inférieurs, la stabilité, le gouvernail.

Les  énergies  sont au nombre de 5 :

  • Prāna : inspiration, énergie de vie
  • Apāna : expiration, énergie d’élimination
  • Vyāna : énergie de mobilité
  • Udāna : la voix, énergie d’expression
  • Samāna : énergie de distribution

Introduction à la prochaine enveloppe :

Petite histoire (VII, section 7 à 12 de la Chāndogya Upaniṣad) : …. mais un autre n’avait pas l’air satisfait et restait pensif. Il réfléchissait : “Bien sûr, mon corps peut être fort et puissant, beau dans un joli vêtement, mais si je porte un vieux vêtement, usé et sale, je deviens laid et personne ne fait plus attention à moi, il doit y avoir autre chose.” Il retourna chez son père.

“Je suis content que tu sois revenu, dit le père à son fils, je vais te poser une question maintenant : sais-tu ce qui fait la différence entre le corps mort et le corps vivant ?” Le fils réfléchit longtemps : “Le corps mort ne respire pas, puis il ajouta, j’ai compris, c’est le souffle le plus important.” Le père répondit : “Pourtant, certaines personnes respirent, mais n’ont plus qu’une vie végétative et ne peuvent donc être maître de l’univers puisque qu’elles ne peuvent plus rien faire par elles-mêmes.” Le fils réfléchit. Le roi rajouta : “Il y a aussi certaines personnes qui respirent bien, mais qui sont stupides.” Suite au demain avec la prochaine enveloppe.

 

 

Laisser un commentaire